Pembrolizumab en accès précoce pour les cancers du sein triple négatifs

Rédigé le 08/11/2021
Jean David FUMET

Après l'accès au Sacituzumab Govitecan il y a quelques jours, c'est maintenant le pembrolizumab qui obtient son accès précoce pour les cancers du sein triple négatifs.

 

La HAS a octroyé un accès précoce au pembrolizumab selon l’indication : « en association à une chimiothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer du sein triple négatif localement récurrent non résécable ou métastatique, dont les tumeurs expriment PDL-1 avec un CPS >10 et qui n’ont pas reçu de chimiothérapie antérieure pour la maladie métastatique »

 

Cette autorisation fait suite à l’étude KEYNOTE 355 qui a montré un bénéfice en PFS à l’ajout du pembrolizumab à la chimiothérapie en 1ere ligne métastatique des cancers du sein triple négatifs.

Ces résultats ont été présentés à l’ESMO 2021 (retrouvez ici l’analyse du Pr Ladoire)

 

En pratique : Un mois de novembre marqué par 2 traitements importants qui rejoignent notre arsenal thérapeutique :

  • Le pembrolizumab en association avec la chimiothérapie en 1ere ligne pour les patients avec une expression de PDL1 CPS >10
  • Le Sacituzumab Govitecan en rechute après chimiothérapie

 

A noter : actuellement disponible au CGFL : l'étude AGADIR qui évalue une double immunothérapie + radiothérapie stéréotaxique dans les cancers du sein triple négatifs ayant recu un anti PD1.