↓ Info à la une ↓

Complications neurologiques sous immunothérapie: rares mais potentiellement graves
Posté le 25/01/2021
Statut HRD: on fait le point !
Posté le 19/01/2021

Le Fil de l'Actualité →

Cancer du colon localisé du nouveau pour les traitements adjuvants (partie 2)
13/01/2021 par Francois Ghiringhelli

Une question importante dans la stratégie adjuvante reste la prise en compte du statut MSI pour les tumeurs de stade III. Cette question a été abordé dans le cadre de la base ACCENT.

Cancer du colon localisé: du nouveau pour les traitements adjuvants (partie 1)
13/01/2021 par Francois Ghiringhelli

Une actualisation des données de l'étude adjuvante IDEA, vient d'être publié et va alimenter nossujets de discussion en RCP. L'actualisation des données de survie de cette large étude incluant 12835 malades vient d'être publié dans le Lancet Oncology (1).

Vaccination HPV : Efficacité durable sur la prévention des lésions précancereuses du col utérin
13/01/2021 par Jean David FUMET

La vaccination HPV (vaccins bivalent (HPV 16-18), quadrivalent (HPV 6, 11, 16, et 18) ou nonavalent (HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52, et 58) a déja prouvé son efficacité sur la prévention des lésions précancéreuses du col utérin avec un suivi de 3 à 6 ans

Sacituzumab Govitecan enfin disponible en ATU dans les cancers du sein triple négatifs !
29/12/2020 par Jean David FUMET

Suite aux données spectaculaires de l'étude IMMU132-01 (1) dans les cancers du sein triples négatifs métastatiques, le SACITUZUMAB GOVITECAN était très attendu par la communauté d'oncologie. L'étude de phase III ASCENT (2), présentée à l'ESMO 2020 a confirmé son efficacité par rapport à la chimiothérapie standard avec un allongement de la PFS et de l'OS. Cet anticorps conjugué anti-TROP2 a montré dans ces études des taux de contrôle clinique de près de 50%, des réponses objectives (réponses complètes + partielles) pour 1/3 des patientes (contre 5% avec la chimiothérapie standard) et des durées de réponse de 6 à 9 mois dans des situations d'échec de la chimiothérapie standard.

Comment évaluer la réponse histologique après chimiothérapie néoadjuvante pour évaluer au mieux le risque de rechute ?
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

L’évaluation histopathologique de la réponse à la chimiothérapie néoadjuvante (CNA) peut se faire classiquement selon la classification ypAJCC, selon le Residual Cancer Burden (RCB) qui tient compte à la fois de la taille de la tumeur résiduelle dans le sein et les ganglions, mais aussi de la cellularité tumorale. Ces 2 méthodes ont montré isolément que plus la quantité de maladie résiduelle était importante, moins bon était le pronostic à long terme après traitement. Le Neo-Bioscore (de 0 à 7) tient compte à la fois du stade pré et post CNA, mais aussi de critères pathologiques d’agressivité biologique ou d’absence de recours à une thérapie ciblée (négativité des ER, grade 3, négativité d’HER2).

WSG-ADAPT : design complexe mais résultats intéressants – épisode 2 :
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

Une seconde partie concernant l’essai allemand ADAPT ER+/HER2- a donc été présentée au SABCS virtuel 2020 par N Harbeck.

WSG-ADAPT : design complexe mais résultats intéressants – épisode 1 :
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

La chimiothérapie dose-dense est désormais le standard de traitement adjuvant/néoadjuvant des cancers du sein localisés à haut risque. Concernant le taxane utilisé, la place du nab paclitaxel et son rythme d’administration demeurent à préciser, notamment par rapport au paclitaxel

Taxane oral : résultats de l’étude CONTESSA :
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

Il s’agit d’un essai randomisé de phase III ayant comparé chez des patientes traitées pour un cancer du sein ER+/HER2- métastatique (et préalablement exposées à un taxane en adjuvant ou néoadjuvant), une chimiothérapie par capécitabine (1250 mg/m2 BID 15 jours sur 21), à un bras expérimental de chimiothérapie orale associant capécitabine à dose réduite (825 mg/m2 BID 15 jours sur 21) et tesetaxel (un taxane par voie orale administré toutes les 3 semaines à la posologie de 27 mg/m2). Contrairement au paclitaxel et au docetaxel, le tesetaxel ne semble pas être un substrat de la P-gp (mécanisme de résistance commun aux taxanes), possède une bonne biodisponibilité orale, associée à une longue demi-vie plasmatique (8 jours, contre 12h pour les taxanes classiques).

Mise à jour de l’essai MINDACT :
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

Laura Van’t Vert vient de présenter des données actualisées de l’essai MINDACT. Pour rappel, l’essai avait atteint son objectif principal, et montrait l’excellent pronostic sans chimiothérapie pour les patientes avec un statut Haut risque clinique/Bas risque génomique (DMFS à 5 ans : 95%).

L’importance des variables cliniques simples en plus des signatures moléculaires : nouvel exemple avec l’outil RSclin™
22/12/2020 par Sylvain LADOIRE

RSclin™ est un outil développé à partir du récurrence score (RS) fourni par le test OncotypeDx, et incorporant en plus des variables clinico-pathologiques standard ressortant indépendamment associées au pronostic dans un modèle de Cox multivarié (âge, taille tumorale, grade de la tumeur)

Plus vite et plus efficace : du nouveau pour le cancer du rectum.
20/12/2020 par Francois Ghiringhelli

Le traitement du cancer du rectum localisé repose depuis des années sur une radiochimiothérapie étalée sur 5 semaines suivi d’une chirurgie avec excision du mésorectum 5 à 8 semaines après. Ce traitement se poursuit dans un grand nombre de cas par une chimiothérapie adjuvante. Ce traitement est très efficace sur le contrôle local avec 5-8% de rechute locale mais ce traitement n’est pas optimum pour le contrôle de la maladie métastatique. Ainsi ce traitement n’est pas logique pour une maladie à fort risque métastatique puisque l’on laisse la tumeur en place pendant 10 à 13 semaines sans que le patient ne reçoive de traitement systémique optimum.

Cancer du rein : Les nouvelles recommandations du traitement de première ligne metastatique
16/12/2020 par Sylvain LADOIRE

L'ESMO vient de mettre à jour les recommandations de traitement du carcinome rénal à cellule claire métastatique en première ligne à la suite des résultats de l'essai Checkmate 9ER présenté à l'ESMO cette année

De nouvelles données à large échelle sur la sécurité de la grossesse après un cancer du sein :
14/12/2020 par Sylvain LADOIRE

Une meta-analyse coordonnée par l’équipe de M Lambertini a été présentée cette année au SABCS virtuel 2020.

Toutes nos Vidéo →

Posté le 25/01/2021
Complications neurologiques sous immunothérapie: rares mais potentiellement graves
Siavoshe AYATI
Posté le 19/01/2021
Statut HRD: on fait le point !
Siavoshe AYATI
Posté le 07/01/2021
Prescription du 5FU: le point de vue du pharmacien
Siavoshe AYATI
Posté le 05/01/2021
CBNPC mutés EGFR : l'OSIMERTINIB s'impose aussi en adjuvant !
Siavoshe AYATI
Posté le 21/12/2020
Prise en charge d'un CBNPC sans driver en 2020 et espoir en 2021
Siavoshe AYATI
Posté le 18/12/2020
Glioblastome: après radiochimiothérapie de l'immunothérapie ! (Pr Ghiringhelli)
Siavoshe AYATI