Cancer du sein HER2 : les résultats finaux de l’étude PERUSE

Rédigé le 21/07/2021
Jean David FUMET

Le standard de traitement en 1ere ligne des cancers du sein métastatique HER2 positif est la combinaison Docetaxel Trastuzumab Pertuzumab suite à l’étude CLEOPATRA.

L’étude de phase IIIB PERUSE évaluait ce double blocage HER2 en laissant le choix du taxane à l’investigateur : docetaxel, paclitaxel, nab-paclitaxel

Le critère de jugement principal était la tolérance

 

Au total : 1436 patients

  • 41% paclitaxel

  • 54% docetaxel

  • 5% nab paclitaxel

Les principales toxicités étaient : neutropénie et diarrhée

  • 15% neutropénie grade 3 avec le docetaxel (5% avec le paclitaxel)

  • 11% neutropénie fébrile grade 3 avec le docetaxel (1% avec le paclitaxel)

  • Diarrhée grade 3 : 8% avec les 3 taxanes

 

Mediane PFS : 20.7 mois, identique quel que soit le taxane utilisé

Pas de différence de PFS entre les tumeurs RH+ et RH-

Mediane OS = 65.3 mois, identique quel que soit le taxane utlisé

On note une différence en OS avec une OS plus longue chez les RH+

 

Les analyses de sous-groupe montrent que les patients avec des métastases viscérales et ayant déjà été exposés à un anti HER2 (adjuvant ou néoadjuvant) ont une PFS et une OS moins bonnes (13 mois et 46 mois respectivement)

 

En pratique : Cette étude retrouve des données de survie comparables à la phase III CLEOPATRA. Elle nous rassure en termes de tolérance et efficacité sur l’utilisation du paclitaxel dans cette combinaison. Les patients pré traités par anti HER2 tirent un bénéfice moins important de ce double blocage.