Vaccination HPV après conisation

Rédigé le 14/04/2021
Hélène COSTAZ

Pour prévenir la rechute de néoplasie intraépithéliale cervicale dans la population à haut risque de femmes HPV positives traitées avec une conisation, la vaccination  associée au traitement chirurgical pourrait être une méthode supplémentaire simple et efficace.

8% des patientes traitées par conisation pour un CIN3 vont récidiver, ce qui imposera un deuxième geste chirurgical. On augmente donc chez ces patientes les complications obstétricales ainsi que des difficultés de surveillance locale.

Sur le plan immunologique, l'intervention chirurgicale semble induire une modification majeure de la réponse inflammatoire locale dans le col de l'utérus et réduire le taux de TNFα et d'autres cytokines pro-inflammatoires. Le microenvironnement "anti-inflammatoire" qui en résulte est délétère dans une situation d'infection persistante au HPV. Un vaccin appliqué à ce stade pourrait théoriquement prévenir des infections nouvelles ou récurrentes similaires à un environnement naïf de HPV.

Cette méta-analyse (10 études) sur 21 059 patientes a étudié l’intérêt de la vaccination HPV post CIN3 sur le risque de récidive.

Le critère de jugement principal était la récidive de lésions HSIL et CIN2 au minimum.

La population totale étudiée était de 3 939 vaccinées et 17 150 témoins contrôles.

Les résultats montrent une réduction significative du risque de récidive indépendant du type d’HPV avec un RR = 0.41; 95% CI [0.27; 0.64], p=0.03 en faveur des patientes ayant bénéficiées de la vaccination lors de la prise en charge d’un CIN3.

On ne retrouve pas de différence significative en fonction du moment de la vaccination (juste avant le traitement ou juste après) et de l’âge de la patiente (avant ou après 25 ans).

Les auteurs précisent tout de même qu’il faut vacciner près de 45 patientes traitées pour éviter une récidive.

Cette première meta-analyses semble donc confirmer qu’un vaccin HPV meme au stade de lésion précancereuse peut probablement diminuer significativement le risque de récidive.
 

Références

Jentschke M, Kampers J, Becker J, Sibbertsen P, Hillemanns P. Prophylactic HPV vaccination after conization: A systematic review and meta-analysis. Vaccine. 2020;38(41):6402-6409. doi:10.1016/j.vaccine.2020.07.055