Cancer du sein : Essai BYLieve... but to late

Rédigé le 01/04/2021
Jean David FUMET

L'étude SOLAR-1 avait présenté un bénéfice en PFS et une tendance en OS de l'assocation fulvestrant - alpélisib vs hormonothérapie seule dans les cancers du sein métastatiques RH+/HER2- PIK3CA mutés.

L'étude BYLieve posait la question de l'efficacité de l'association Fulvestrant- Alpelisib après un traitement par inhibiteurs de CDK4/6.

Au total : phase II, 121 patients

PFS median : 7.3 mois

OS median : 17.3 mois

ORR = 17%

Bénéfice clinique = 46%

Les données de toxicité montrent : 28% hyperglycémie grade 3,   9% de rash cutané

 

En pratique : l'étude montre un signal d'efficacité de l'association fulvestrant alpelisib meme après un traitement par inhibiteurs de CDK4/6. Le profil de tolérance reste difficile avec près d'1/3 patients qui présentent une hyperglycémie grade 3.

Cependant, suite à la comission de transparence de janvier 2021, ce traitement n'est plus remboursé. Ces résultats ne seront donc pas applicables dans notre pratique quotidienne.

 

Alpelisib plus fulvestrant in PIK3CA-mutated, hormone receptor-positive advanced breast cancer after a CDK4/6 inhibitor (BYLieve): one cohort of a phase 2, multicentre, open-label, non-comparative study. Hope S Rugo et al, Lancet oncology april 2021