Quelle durée de chimiothérapie adjuvante pour les cancers du côlon stade II à haut risque ?

Rédigé le 02/03/2021
Jean David FUMET

Les modalités de la chimiothérapie adjuvante dans les cancers coliques est une question récurrente avec des enjeux importants tant en terme de toxicité (neuropathie séquellaire post oxaliplatine) qu’en terme financier

 

Dans le cadre du projet IDEA sur l’évaluation de la durée de la chimiothérapie adjuvante des cancers coliques, différentes études ont été proposées

 

Après la publication des données dans les stades III, voici la publication récente dans JCO pour les stades II à haut risque

Le « haut risque » était défini par : T4, tumeur indifférenciée, emboles, curage incomplet (<10 ganglions analysés, occlusion, perforation

 

Les patients étaient randomisés entre 3 mois vs 6 mois de chimiothérapie par CAPOX ou FOLFOX

Objectif : non infériorité d’un traitement de 3 mois vs 6 mois

 

Au total : 3273 patients

62% CAPOX, 38% FOLFOX

 

Les résultats montrent :

- Survie sans rechute à 5 ans : 80.7% (3mois)  vs 83.9% (6 mois), HR = 1.17 [IC 80 % : 1,05 à 1,31] ne permettant pas d’atteindre le seuil de significativité de non-infériorité (l’IC dépassant la limite fixée à 1,2).

- Le schéma utilisé : CAPOX HR = 1.02 [IC 80 % : 0,88 à 1,17] vs FOLFOX HR = 1.41 [IC 80 % : 1,18 à 1,68]. Le test d’interaction est négatif

 

En pratique : étude négative sur son critère de non inferiorité mais au vu des résultats le protocole CAPOX 3 mois ne semble pas déraisonnable pour ces patients comme le suggèrent les auteurs

Les analyses ancillaires biologiques nous aiderons surement à affiner nos indications

 

Iveson TJ, Sobrero AF, Yoshino T, et al. Duration of Adjuvant Doublet Chemotherapy (3 or 6 months) in Patients With High-Risk Stage II Colorectal Cancer. J Clin Oncol. 2021;39(6):631-641. doi:10.1200/JCO.20.01330