Comment prédire la neuropathie périphérique chimio-induite ?

Rédigé le 25/02/2021
Jean David FUMET

Les sels de platine et les taxanes sont pourvoyeurs de neuropathies périphériques parfois invalidantes et irréversibles. Mais comment prédire le risque de neuropathie ?

 

Une étude a tenté d’identifier les facteurs de risque liés à la survenue d'une neuropathie chimio induite

Au total : 333 patientes

Traitées par paclitaxel ou oxaliplatine pour un cancer du sein, de l’ovaire ou colorectal

 

Le recueil était réalisé sur les paramètres clinico-biologiques le mois précédant le début de traitement

 

Les résultats montrent :

71.5 % de neuropathies periphériques

En analyse multivariée : 4 facteurs sont significativement associés à la survenue d’une neuropathie :

  • L’âge avancé,

  • l’IMC élevé,

  • le taux d’hémoglobine bas,

  • le sexe féminin

 

Ces données méritent d’être confirmées mais nous donnent des indicateurs faciles à identifier et devant nous alerter sur le risque de survenue de neuropathie sous paclitaxel ou oxaliplatine

 

Mizrahi D, Park SB, Li T, et al. Hemoglobin, Body Mass Index, and Age as Risk Factors for Paclitaxel- and Oxaliplatin-Induced Peripheral Neuropathy. JAMA Netw Open. 2021;4(2):e2036695. Published 2021 Feb 1. doi:10.1001/jamanetworkopen.2020.36695