CBNPC : Des nouvelles données de Radio-chimio-immuno avec NICOLAS

Rédigé le 22/02/2021
Jean David FUMET

NICOLAS est une étude de phase II qui s’adressait à des CBNPC de stade III non opérables

Après l’étude PACIFIC, qui a changé nos pratiques avec le positionnement du durvalumab en entretien après radiochimiothérapie, la question d’une radio-chimio-immunothérapie concomittante se pose.

L’étude NICOLAS a donc évalué la faisabilité d’une radio-chimio-immunotherapie avec

  • Radiothérapie : 66Gy en 33 fractions
  • Chimiothérapie : doublet de platine avec au choix vinorelbine, etoposide ou pemetrexed
  • Immunothérapie : Nivolumab 360 mg toutes les 3 semaines (en même temps que la chimiothérapie), puis un traitement de consolidation est réalisé à 480 mg une fois par mois jusque 1 an

80 patients inclus

Les données de tolérance publiées en 2019 et actualisés ici montrent :  

42% de pneumopathie tous grades confondus, dont 11.7% de grade ≥3

Les données récentes d’efficacité montrent sur 74 patients évaluables

  • PFS à 1 an = 53.7%
  • PFS mediane = 12.7 mois
  • OS mediane 38.8 mois

Au total : étude négative sur son critère de jugement d’efficacité mais on retrouve des résultats en PFS similaires aux autres études : 53.7% ici, 55.9% dans PACIFIC et 48% dans PROCLAIM

Nous attendons les données des phases 3 avec le durvalumab et le nivolumab en espérant que le profil de toxicité ne donnera pas de mauvaise surprise.

 

Peters S, Felip E, Dafni U, et al. Progression-Free and Overall Survival for Concurrent Nivolumab With Standard Concurrent Chemoradiotherapy in Locally Advanced Stage IIIA-B NSCLC: Results From the European Thoracic Oncology Platform NICOLAS Phase II Trial (European Thoracic Oncology Platform 6-14). J Thorac Oncol. 2021;16(2):278-288. doi:10.1016/j.jtho.2020.10.129