CCR : Quel traitement après une première ligne FOLFIRINOX Bevacizumab ?

Rédigé le 05/02/2021
Jean David FUMET

A partir d’une analyse poolée des études TRIBE 1 et TRIBE 2 (évaluant l’intérêt d’une 1ere ligne par FOLFIRINOX Bevacizumab), 586 patients ont été traités par FOLFIRINOX Bevacizumab dont 419 (78%) ont reçu une seconde ligne de traitement. La seconde ligne était :

  • Rechallenge FOLFIRINOX Bevacizumab 42%

  • FOLFIRI bevacizumab 18%

  • FOLFOX bevacizumab 12%

  • Autres 28% (dont la moitié de chimiothérapie + anti EGFR)

Les auteurs montrent que le rechallenge du FOLFIRINOX Bevacizumab entraine :

- une amélioration de la PFS par rapport aux doublets (6.1 mois vs 4.4 mois, p=0.013) et aux autres traitements 6,1 vs 3,9 mois (p=0,007).

- une augmentation du taux de réponse objective par rapport aux doublets (23 vs 11% p=0.012)

Ce bénéfice concerne principalement la population de patients qui avait eu une réponse objective au FOLFIRINOX bevacizumab en 1ere ligne : PFS 6,9 vs 4,3 mois (p=0,01) et un taux de réponse de 29 vs 12% (p=0,003).

Pas de différence en survie globale dans cette étude (13.7 vs 12.9 mois)

Au total : Le rechallenge du FOLFIRINOX Bevacizumab en rechute est une bonne option, notamennent pour les patients ayant eu un bénéfice de la 1ere ligne sans toxicité résiduelle limitante

Actuellement disponible au CGFL : une étude de phase II évaluant un nouveau schéma de chimiothérapie ; FOLFIRINOX-3 Bevacizumab (avec irinotécan à J1 et J3) pour les patients traités pour un CCR métastatique ayant déjà eu 5FU, oxaliplatine et irinotecan. La phase 1 a montré un profil de tolérance satisfaisant. Une bonne option pour vos patients !

 

Rossini D, Lonardi S, Antoniotti C, et al. Treatments after progression to first-line FOLFOXIRI and bevacizumab in metastatic colorectal cancer: a pooled analysis of TRIBE and TRIBE2 studies by GONO. Br J Cancer. 2021