Anémie

Anémie


  • 80% des patients sous chimiothérapie sont anémiques, mais 60% des patients suivis pour un cancer et anémiques n’ont pas de traitement.
  • Le taux d’Hb est hautement corrélé avec la qualité de vie d’où la nécessité d’une meilleure prise en charge. 

Causes d’anémie en cancérologie

Liées au cancer :

  • Envahissement médullaire
  • Saignement (tumeurs gastro intestinales,
    vessie, tumeurs gynécologiques)
  • Anémie hémolytique (maladies hématologiques)
  • Syndrome inflammatoire

Causes médicamenteuses :

  • Chimiothérapie (Cis platine)
  • Autres

Causes endocriniennes ou métaboliques:

  • Hypothyroïdie
  • Insuffisance rénale

Carence :

  • Vitamine B12, Folates
  • Carence martiale
  • Anomalies du métabolisme martial

Grade

Grade (OMS)

Grade (CTC)

0

Taux d’hémoglobine normal

Taux d’hémoglobine normal

1

9,5 ≤ Hb ≤ 10,9g/dl

Jusqu’à 10 g/dL

2

8 ≤ Hb ≤ 9,4g/dl

8 ≤ Hb ≤ 10g/dL

3

6,5 g/dl ≤ Hb ≤ 7,9g/dl

6,5 g/dL ≤ Hb 7,9g/dL

4

Hb < 6,5g/dl

Hb < 6,5g/dL

Quel bilan réaliser ?

  • Recherche d’un saignement occulte.
  • Bilan minimal recommandé : NFP (VGM), fer sérique, ferritinémie et coefficient de satura-tion de la transferrine.
  • Selon le contexte clinico-biologique : réticulocytes, transferrine, capacité totale de fixation de la transferrine, vitamine B12, vitamine B9 (= folates sériques), urée, créatinine, VS, CRP, haptoglobine, TSH.
  • Selon les antécédents et la pathologie présentés par le patient : récepteur soluble à la transferrine, bilirubine, erythropoïétine endogène si myélodysplasie, myélogramme
  • Si le bilan reste négatif, un myélogramme avec PBO doit être réalisé pour éliminer des mé-tastases médullaires.
  • Bilan d’hémolyse : LDH, haptoglobine, bilirubine et test de coombs direct (systématique en cas de LLC, LMNH, ou en cas d’antécédents de maladie auto-immune).

Anémie normocytaire arégénérative

Anémie normocytaire ou macrocytaire régénérative

Anémie macrocytaire non régénérative

Anémie microcytaire

  • Inflammation
  • Insuffisance rénale
  • Pathologie endocrinienne
  • Hémodilution (hypersplénisme, insuffisance cardiaque, IgM)
  • Envahissement médullaire
  • Myélodysplasies
  • Myélofibrose
  • Anémie hémolytique
  • Anémie hémorragique
  • Insuffisance thyroïdienne
  • Alcoolisme
  • Médicaments
  • Carence vitamine B12, folates
  • Myélodysplasies
  • Envahissement médullaire
  • Carence martiale
  • Anémie inflammatoire

 

Anémie arégénérative si réticulocytes normaux ou abaissés (< 150 giga/l).

L’hyperréticulocytose apparaît au bout de 3 à 4 jours et est maximale à 7 jours

En cas d’hémorragie aigue, les réticulocytes peuvent être normaux

Interprétation des paramètres biologiques

Paramètres

Carence martiale

Anémie inflammatoire

Déficit fonctionnel en fer + anémie inflammatoire

Fer sérique

N ou ↓↓

N ou ↓↓

N ou ↓↓

Ferritine

↓↓

↑↑ 

↑↑

Transferrine sérique

↑↑

↓↓

N ou

Coefficient de saturation en fer de la transferrine

↓↓

N ou

N ou

Récepteur soluble à la transferrine

Normal

 

Anémie et chimiothérapie

  • La mitomycine C, la gemcitabine sont responsables de micro angiopathie thrombotique (re- cherche de schizocytes) et d’une hémolyse intra vasculaire.
  • La fludarabine peut donner des anémies hémolytiques auto immunes.
  • Le platine et les sels de platine sont fréquemment responsables d’anémie : toxicité médul- laire, anémie hémolytique par allo immunisation, toxicité sur la lignée érythrocytaire, dimi-
  • nution de la production d’Epo.

Quels traitements ?

  • Les transfusions
  • EPO
  • Fer 

Références bibliographiques :

Aapro M et al., The oncolgist 2008; 13 (suppl 3): 33-96 Aapro M et al, JCO 2008; 26(4) : 592-8
Aapro M. et al, Br J Cancer 2008; 99 (1) : 14-22 Auerbach M. et al, JCO 2004; 22 (7) : 1301-1307 Auerbach M. et al, JCO 2008; 28 (10) : 1579-1581 Bastit L. et al, JCO 2008; 26 (10) : 1611-1618
Bohlius J. et al, Cochrane Database Syst Rev 2009; 3 : CD007303 Bohlius J. et al; Lancet 2009; 373 (9674) : 1532-42
Bokemeyer C. et al, Europ J Cancer 2007; 43 (2) : 258-270
Grotto HZW et al, Med Oncol 2008; 25 (1) : 12–21
Hedenus M. et al, Leukemia 2007; 21 (4) : 627-632
Henke M. et al, Lancet 2003; 18(11) : 1255-1260
Henry D.H. et al., The Oncologist 2007; 12 (2) : 231–242
Ludwig H. et al., JCO 2009; 27 (17) : 2838-2847
Machtay M. et al, Int J Radial Oncol Biol Phys 2007; 69 (4) : 1008-1017 Marchal C. et al, Cancer/Radiothérapie 2008;12 (2) : 126–133 Pedrazzoli P. et al, Cancer 2009; 115 (6) : 1169-1173
Pedrazzoli P. et al, JCO 2008; 26 (10) : 1619-1625
Référentiels inter régionaux de soins oncologiques de support, AFSOS 26/03/2012 mise à jour 2014 Rizzo JD et al, JCO 2010; 28 (23) : 4996-5010
Steensma DP et al., J Clin Oncol. 2011; 29(1) : 97-105
Tonelli M. et al, CMAJ 2009; 180 (11) : E62-E71A