Compression médullaire

Compression médullaire


La conduite à tenir en cas de compression médullaire est résumée dans l’organigramme présenté en annexe en fin de chapitre (annexe n°1).

Urgence thérapeutique en raison de la sévérité des séquelles qui dépendent essentiellement de la rapidité de la prise en charge.

Signes cliniques

Les dermatomes et les niveaux d’atteinte motrice sont résumés par un schéma et un tableau en fin de chapitre.

  • Syndrome lésionnel--> indique le niveau de la compression
    • Douleur, topographie radiculaire uni ou bilatérale
    • Elle précède parfois la compression de plusieurs mois.
    • Parfois associée à une hypoesthésie ou anesthésie dans le même territoire et/ou une para-lysie radiculaire
    • Douleur impulsive à la toux et à l’effort, recrudescence nocturne
  • Syndrome sous lésionnel --> interruption des faisceaux médullaires ascendants et descendants
    • • Syndrome pyramidal (claudication médullaire indolore, paraparésie spasmodique avec hy-per réflexie ostéotendineuse)
    • • Troubles sensitifs (ressentis en dessous de la lésion)
    • • Troubles sphinctériens (surtout compressions lombo-sacrées)
  • Syndrome rachidien
    • Raideur segmentaire et/ou déformation douloureuse
    • Douleur spontanée ou provoquée à la palpation des épineuses ou des muscles para verté-braux

Examens complémentaires

  • Imagerie : IRM rachidienne et médullaire en urgence
  • Biologie : Bilan pré opératoire, calcémie corrigée
  • Examens simples à visée étiologique : Radio pulmonaire, NFP, Vs, Electrophorèse des protéines sériques

Conduite à tenir ?



Score de Tokuhashi



Niveau médullaire

Symptomatologie

C1 à C4

Atteinte des muscles respiratoires

C5

Fonction diaphragmatique intact. 

Tétraplégie complète. 

Sensibilité conservé tête, cou épaule.

C6

Deltoïdes et biceps présents, flexion du coude possible. 

Sensibilité conservée face externe du bras

C7

Extension du poignet conservée.

Sensibilité conservée face externe de l’avant bras.

C8

Triceps conservé: extension du coude possible. 

Présence des extenseurs des doigts. 

Sensibilité de la face externe du membre supérieur.

D1

Fléchisseurs des doigts conservés.

Sensibilité conservée face interne du bras et de l’avant bras.

D4

Perte de la sensibilité en dessous du mamelon.

D6

Perte de la sensibilité en dessous de la xiphoïde.

D10

Perte de la sensibilité en dessous de l’ombilic.

D12

perte de la sensibilité sous le pli de l’aine et du pubis.

L1

Aucun muscle au niveau des membres inférieurs, ni aucune sensibilité.

L2

Couturier conservé.

L3

Psoas conservé (flexion de la hanche possible).

L4

Verrouillage du genou par le quadriceps (extension).

Sensibilité de la face antérieure conservée jusqu’au genou.

L5

Flexion dorsale possible (jambier antérieur).

Anesthésie: selle, face postérieure cuisses et jambes, face externe jambe, pieds.

S1

Ischio jambiers conservés.

S2

Flexion plantaire possible (triceps conservé).

Anesthésie selle face postérieure de la cuisse.

S3 - S5

Muscles des membres inférieurs intacts.

Atteintes des 3 fonctions sacrées: vésico-sphinctérienne, ano-rectale, génito-sphinctérienne.

 



Quels patients faut-il opérer ?

  • Avis neurochirurgical systématique.
  • Utilisation de scores par les neurochirurgiens pour aide à la prise de décision (clas-sification de Fankel, critères de Tokuhashi cf annexes). L’espérance de vie (> 6 mois), l’existence de comorbidités, l’ancienneté des troubles neurologiques (< 8J), l’absence de diagnostic étiologique font partie des critères décisionnels.

 


Références bibliographiques

Akram H. et al. Spinal surgery for palliation in malignant spinal cord compression. Clin Oncol. 2010; 22(9): 792-800.
Loblaw L. et al. Systematic review of the diagnosis and management of malignant extradural spinal cord compression:the Cancer Care Ontario Practice Guidelines Initiative's Neuro-Oncology Disease Site Group. J Clin Oncol. 2005 Oct 20; 23(30) : 7750-1
Quraishi NA et al, J Bone Joint Surg Br. 2010; 92(8) :1054-60
Référentiels inter-régionaux en soins oncologiques de support, AFSOS décembre 2010 Samphao S et al. European Journal of Cancer Care 2010; 19: 707–713
Schmidt MH et al. J Natl Compr Canc Netw 2005; 3(5): 711-9