Trametinib


MEKINIST ®

MODE D'ACTION

Le trametinib est un inhibiteur allostérique, réversible et hautement sélectif de l’activation du signal régulé par MEK 1 (mitogen-activated extracellular signal regulated kinase 1) et MEK2 et de l’activité des kinases. Les protéines MEK sont des composants de la voie régulée par la kinase ERK (extracellular signal related kinase). Dans le mélanome et d’autres cancers, cette voie est souvent activée par des formes mutées de BRAF qui activent MEK. Le trametinib inhibe l’activation de MEK par BRAF et inhibe l’activité de la kinase MEK. Le trametinib inhibe la prolifération de lignées cellulaires de mélanome exprimant la mutation BRAF V600 et a démontré des effets anti-tumoraux dans les modèles animaux porteurs d’un mélanome avec une mutation BRAF V600.

Association au dabrafenib: Dabrafenib est un inhibiteur des RAF kinases. Les mutations oncogéniques BRAF conduisent à une activation constitutive de la voie de signalisation RAS/RAF/MEK/ERK. Ainsi, trametinib et dabrafenib inhibent deux kinases de cette voie, MEK et RAF, conduisant ainsi à l’inhibition concomitante par l’association de la voie de signalisation. L’association de trametinib au dabrafenib a montré une activité anti-tumorale in vitro sur les lignées cellulaires de mélanome BRAF V600 mutées et retarde l’apparition de résistance in vivo des xénogreffes de mélanome BRAF V600 mutées.

POSOLOGIE

2 mg par jour

CLASSE THERAPEUTIQUE

Inhibiteur de protéine kinase; MEK1/MEK2

MODE DE PRISE

Par voie orale avec un grand verre d’eau à jeun, sans croquer ni écraser le comprimé.

INDICATION

  • Cancer bronchique non à petites cellules avancé porteur d’une mutation BRAF V600, en association au dabrafenib.
  • Mélanome : en monothérapie ou en association au dabrafenib dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAF V600

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Puissants inhibiteurs de la P-gp : une attention particulière est recommandée lorsque trametinib est administré en association à d’autres médicaments qui sont de puissants inhibiteurs de la P-gp (par exemple vérapamil, cyclosporine, ritonavir, quinidine, itraconazole)


Base de données publique du Médicament