Olaratumab


 LARTRUVO®

MODE D'ACTION

L’olaratumab est un antagoniste du récepteur alpha du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGFR-α), exprimé sur les cellules tumorales et stromales. L'olaratumab est un anticorps monoclonal recombinant entièrement humain de type immunoglobuline G sous-classe 1 (IgG1) qui cible et se lie spécifiquement au PDGFR-α, empêchant ainsi la liaison des ligands PDGF AA, –BB et –CC, et donc l'activation du récepteur. En conséquence, in vitro, l'olaratumab inhibe la voie de signalisation du PDGFR-α des cellules tumorales et stromales. De plus, in vivo, l'olaratumab perturbe la voie de signalisation du PDGFR-α des cellules tumorales et inhibe la croissance tumorale.

POSOLOGIE

La dose recommandée d’olaratumab est de 15 mg/kg administrée en perfusion intraveineuse aux jours 1 et 8 de chaque cycle de 3 semaines jusqu’à progression de la maladie ou survenue d’une toxicité inacceptable. Jusqu’à 8 cycles de traitement de Lartruvo en association à la doxorubicine sont administrés. Au-delà du 8ème cycle, Lartruvo est administré en monothérapie chez les patients dont la maladie n’a pas progressé. La doxorubicine est administrée au jour 1 de chaque cycle, après la perfusion de Lartruvo.

CLASSE THERAPEUTIQUE

Anticorps monoclonal, PDGFR alpha

MODE DE PRISE

  • Perfusion intraveineuse sur une durée d’environ 60 minutes.
  • Afin de s’adapter à des volumes de perfusion plus grands pouvant être nécessaires pour des patients nécessitant des doses plus élevées, la durée de la perfusion doit être prolongée de façon à ne pas dépasser une vitesse de perfusion de 25 mg/minute.
  • Les patients doivent être surveillés pendant la perfusion afin de détecter les signes et symptômes évocateurs de réactions liées à la perfusion dans un établissement disposant d’équipement de réanimation disponible

INDICATION

Sarcome des tissus mous avancé non éligibles à un traitement curatif par chirurgie ou radiothérapie n’ayant pas préalablement été traités par doxorubicine, chez les patients adultes en association à la doxorubicine.

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Pas d'intéractions


Base de données publique du Médicament