Vinflunine


JAVLOR ®

MODE D'ACTION

Vinflunine se lie à la tubuline au niveau ou à proximité des sites de liaison des vinca-alcaloïdes en inhibant sa polymérisation en microtubules, ce qui entraîne la suppression du processus de tapis roulant, perturbe la dynamique des microtubules, arrête les cellules en mitose et induit la mort cellulaire par apoptose. Vinflunine in vivo démontre une activité antitumorale significative, aussi bien en termes de prolongation de la survie que d'inhibition de la croissance tumorale, sur un large spectre de xénogreffes de tumeurs humaines implantées chez la souris. 

POSOLOGIE

  • 320 mg/m² toutes les 3 semaines en intraveineux
  • En cas de PS 1 (OMS/ECOG) ou de PS 0 avec antécédent d’irradiation pelvienne, le traitement doit être initié à la dose de 280 mg/m². Après le premier cycle, en l’absence de toute toxicité hématologique ayant entraîné un report de traitement ou une réduction de dose, la posologie sera augmentée à 320 mg/m² toutes les 3 semaines pour les cycles suivants.
  • Une prescription concomitante de laxatifs est recommandée.
  • La posologie de la vinflunine pourra être diminuée selon le profil de toxicité à 280 puis 250 mg/m².

CLASSE THERAPEUTIQUE

Vinca-alcaloïde et analogue

MODE DE PRISE

Voie intraveineuse, perfusion de 20 minutes

INDICATION

Carcinome urothélial à cellules transitionnelles, avancé ou métastatique après échec d’un traitement préalable à base de platine

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

  • L'utilisation concomitante de la vinflunine avec des inhibiteurs (tels que ritonavir, kétoconazole, itraconazole ou le jus de pamplemousse) ou des inducteurs (tels que rifampicine ou l'Hypericum perforatum (millepertuis)) puissants du CYP3A4 doit donc être évitée car ceux-ci pourraient augmenter ou diminuer les concentrations de vinflunine et de DVFL (4-O-déacetyl-vinflunine).
  • L'utilisation concomitante de la vinflunine et d'autres médicaments allongeant l'intervalle QT/QTc doit être évitée 

Base de données publique du Médicament