Topotécan


HYCAMTIN ® (IV, PO) POTACTASOL ® (IV), TOPOTECANE ® (IV)

MODE D'ACTION

L'activité anti-tumorale du topotécan se caractérise par l'inhibition de la topoisomérase I, enzyme qui joue un rôle essentiel dans la réplication de l'ADN, en levant la contrainte de torsion en aval de la fourche de réplication. Topotécan inhibe la topoisomérase I en stabilisant le complexe covalent enzyme/ADN (ayant une cassure monobrin), étape intermédiaire du mécanisme catalytique. L'inhibition de la topoisomérase I par topotécan se traduit au niveau cellulaire par l'induction de lésions simple-brin de l'ADN.

POSOLOGIE

Voie intra-veineuse :

  • Carcinome du poumon à petites cellule et de l’ovaire :1,5 mg/m2 /jour en IV pendant 5 jours consécutifs, répété tous les 21 jours.
  • Carcinome du col de l’utérus : 0,75 mg/m2/jour en IV pendant 3 jours consécutifs, en association avec le cisplatine en IV à J1 à la dose de 50 mg/m2/jour, après la dose de topotécan, répété tous les 21 jours

Voie orale : 

  • Carcinome du poumon à petites cellule : 2,3 mg/m2/jour pendant cinq jours consécutifs, toutes les trois semaines.
  • Carcinome du poumon à petites cellule : 1,7 m/m2 pendant 5 jours consécutifs per os, en association avec le cisplatine en IV à J1 à la dose de 60 mg/m2/jour, répété tous les 21 jours.

CLASSE THERAPEUTIQUE

Agent intercalant, Inhibiteur de topoisomérase I

MODE DE PRISE

Voie orale :

  • Gélule avalée entière et non mâchée, ni écrasée ou coupée
  • Prise pendant ou en dehors des repas

Voie intra-veineuse :

  • Perfusion de 30 minutes
  • Surveillance de la numération sanguine qui conditionne la ré-administration du traitement à chaque cycle

INDICATION

  • Cancer du poumon à petites cellules en rechute avec impossibilité de réintroduire la 1ère ligne
  • Carcinome de l’ovaire métastatique après échec d’une première ou de plusieurs lignes de chimiothérapie
  • Carcinome du col de l’utérus en rechute après radiothérapie ou chez les patientes présentant un stade IV-B, en association avec le cisplatine

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Aucune étude de pharmacocinétique d’interaction in vivo chez l'homme n'a été réalisée

Le topotécan n'inhibe pas chez l'homme les enzymes P450.

Au cours d’une étude de population avec la forme intraveineuse, la pharmacocinétique du topotécan total (forme active et inactive) ne semble pas avoir été significativement modifiée par l'association au granisétron, à l'ondansétron, à la morphine ou aux corticostéroïdes.

Lorsque le topotécan est utilisé en association avec d’autres produits de chimiothérapie, les doses de chacun de ces médicaments peuvent être réduites afin d'améliorer leur tolérance.

 


Base de données publique du Médicament