Estramustine


ESTRACYT ®

MODE D'ACTION

Antinéoplasique permettant un traitement mixte associant une chimiothérapie et une hormonothérapie.

Le phosphate d’estramustine est un antinéoplasique. Il s’agit d’une molécule de synthèse liant le 17- bêta- oestradiol à un agent alkylant de type moutarde azotée par un pont carbamate. Pendant son absorption, la molécule est déphosphorylée en estramustine et estromustine, métabolites responsables de l’activité cytotoxique (de type alkylation). Par ailleurs, le beta-oestradiol est hydroxylé en oestradiol et oestrone responsables de l’effet antigonadotrope.
L’estramustine a une affinité particulière pour le tissu prostatique.

POSOLOGIE

  • Voie orale 
  • Posologie initiale : 2 gélules 2 fois par jour
  • Posologie ultérieure : en cas d’efficacité insuffisante, augmenter la dose quotidienne à 5 ou 6 gélules (sans dépasser 15 mg/kg) en deux ou trois prises.
  • Diminuer la dose en cas d’insuffisance hépatique.

CLASSE THERAPEUTIQUE

Agent alkylant

MODE DE PRISE

Voie orale, à prendre avec un verre d’eau, à distance des repas

INDICATION

Cancers prostatiques métastatiques hormono-résistants à partir de la 2ème ligne de traitement

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Contre-indications :

  • Vaccins contre la fièvre jaune
  • Thrombo-phlébites actives ou maladies thrombo-emboliques, sauf dans les cas où la masse tumorale est à l’origine de ces thromboses et si le médecin pense que les avantages de la thérapeutique dépassent ses inconvénients.
  • Affection cardiovasculaire grave: ischémie, thromboembolie ou complications liées à une rétention liquidienne

Associations déconseillées :

  • Vaccins vivants atténués
  • Inhibiteurs de l’enzyme de conversion (risque d’ œdème angioneurotique)
  • Phénytoïne

Associations à prendre en compte :

  • Sels de calcium (à prendre à distance)

Base de données publique du Médicament