Leuproréline


ENANTONE LP ®

MODE D'ACTION

La leuproréline est un nonapeptide de synthèse analogue de la GnRH naturelle. Les études conduites chez l'homme comme chez l'animal ont montré qu'après une stimulation initiale, l'administration prolongée de leuproréline entraîne une diminution de la sécrétion gonadotrope, supprimant par conséquent les fonctions testiculaires chez l'homme, et la sécrétion d'œstradiol gonadique chez la femme.

Elle provoque une involution des tissus soumis à une influence hormonale:

  • telle une atrophie endométriale lors d'endométrioses et d'hémorragies endométriales sévères dues à la présence de fibrome utérin,
  • ainsi que les tissus tumoraux du cancer de la prostate et du cancer du sein.

Cet effet est réversible à l'arrêt du traitement.

POSOLOGIE

  • Cancer de la prostate : 3,75 mg toutes les quatre semaines, ou 11,25 mg tous les trois mois, ou 30 mg tous les six mois (en relais d’une autre formulation à libération prolongée).
  • Cancer du sein métastasique : 3,75 mg toutes les quatre semaines, en sous-cutané ou intra-musculaire

CLASSE THERAPEUTIQUE

Agoniste de la GnRH, Hormone, Hormonothérapie

MODE DE PRISE

Injection sous cutanée. En raison de la stimulation initiale de l’axe gonadotrope responsable d’une élévation de la testostéronémie (effet « flare up »), nécessité d’une prescription associée à un anti-androgène au moins pendant le premier mois.

INDICATION

  • Cancer de la prostate hormono-dépendant à un stade avancé
  • Cancer du sein métastasique (uniquement pour la posologie 3,75mg)

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Aucune étude pharmacocinétique d’interaction médicamenteuse n’a été réalisée avec. Il n’existe aucune description d’éventuelles interactions de l’acétate de leuproréline avec d’autres médicaments.


Base de données publique du Médicament