Lomustine


 BELUSTINE ® 

MODE D'ACTION

La lomustine est un agent antinéoplasique cytostatique alkylant appartenant au groupe des nitrosourées.

Il agit essentiellement par alkylation de l’ADN et de l’ARN. Sa lipophilie favorise son passage à travers la barrière hématoencéphalique.

POSOLOGIE

  • En monochimiothérapie : 100 à 130 mg/m2 en une seule prise toutes les 6 semaines ou 75 mg/m2 en une seule prise toutes les 3 semaines
  • En polychimiothérapie : 70 à 100 mg/m2 toutes les 6 semaines

CLASSE THERAPEUTIQUE

Agent alkylant

MODE DE PRISE

Voie orale, de préférence à distance des repas (par exemple : 3h après le repas) avec un grand verre d’eau.
Eviter le contact cutané des capsules avec la peau (port de gants recommandé).

INDICATION

  • Tumeurs cérébrales primitives : gliomes de haut grade
  • Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens
  • Autres AMM, indications plus rares :
    • Cancers broncho-pulmonaires épidermoïdes et cancers bronchiques à petites cellules
    • Myélomes
    • Mélanomes malins

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Associations contre-indiquées :

  • Vaccin antiamarile

Associations déconseillées :

  • Phénytoïne, fosphénytoïne (diminution d’activité de la lomustine)
  • Vaccins vivants atténués (préférer un vaccin inactivé)
  • Cimétidine à des doses supérieures ou égales à 800 mg/j : toxicité médullaire accrue (inhibition du métabolisme de la lomustine)

Associations à prendre en compte :

  • Immunosuppresseurs (ciclosporine et tacrolimus). Immunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.

Base de données publique du Médicament