Mitomycine


AMETYCINE ®

MODE D'ACTION

  • Antinéoplasique cytotoxique de la famille des antibiotiques, extrait de Streptomyces caespitosus.
  • Il a un effet alkylant: formation d'adduits avec l'ADN, action particulièrement marquée en phases G1 et S.

POSOLOGIE

Voie IV :

  • Monothérapie : 15-20 mg/m2 toutes les 4 à 8 semaines
  • En combinaison : 10-15 mg/m2 toutes les 4 à 8 semaines

Voie endovésicale :

  • Tumeurs non invasive du muscle vésical (TVNIM) à risque intermédiaire de récidive : 40 mg par semaine pendant 6 à 8 semaines
  • Prophylaxie des récidives après résection transurétrale de vessie : instillation postopératoire précoce (IPOP) de 40 mg dans les 6 à 24h suivant la résection

CLASSE THERAPEUTIQUE

  • Agent alkylant, Cytotoxique
  • Voie de signalisation ciblée réplication et synthèse de l'ADN

MODE DE PRISE

  • Voie IV : reconstitution dans du chlorure de sodium 0,9 %
  • Voie endovésicale : instillation dans la vessie via une sonde urétrale (après un ECBU négatif, réduction hydrique 8h avant le geste et alcalinisation des urines)

INDICATION

  • Tumeurs de la vessie : tumeur vésicale non invasive du muscle pour les tumeurs à risque intermédiaire de récidive, en IPOP dans la prophylaxie de la récidive de tumeur vésicale, après résection transurétrale
  • Adénocarcinomes de l’estomac métastatiques, en 3ème ligne et plus, en association
  • Adénocarcinomes du pancréas métastatiques, en 3ème ligne et plus, en association
  • Adénocarcinomes du côlon ou du rectum métastatiques, en 3ème ligne et plus, en association
  • Adénocarcinomes du sein métastatiques, en 3ème ligne et plus, en association

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Associations contre-indiquées :

  • Phénytoïne : (par extrapolation avec les effets constatés avec d’autres cytotoxiques) risque de perte d’efficacité du cytotoxique par augmentation du métabolisme hépatique du cytotoxique par la phénytoïne
  • Vaccins vivants atténués : risque de maladie vaccinale généralisée mortelle

Associations déconseillées :

  • Ciclosporine et tacrolimus (par extrapolation) : immunodépression excessive avec risque de lymphoprolifération

Base de données publique du Médicament