Cabozantinib

Cabozantinib


CABOMETYX ® 

MODE D'ACTION

Le cabozantinib est une petite molécule qui inhibe plusieurs récepteurs à activité tyrosine kinase (RTK) impliqués dans la croissance et l'angiogenèse tumorale, le remodelage osseux pathologique, la résistance aux médicaments et la progression métastatique du cancer.

L'activité inhibitrice du cabozantinib a été évaluée contre une série de kinases ; le cabozantinib été identifié comme inhibiteur de MET (récepteur du facteur de croissance hépatocytaire de nature protéique) et des récepteurs VEGF (facteur de croissance vasculaire endothélial).

De plus, le cabozantinib inhibe d'autres tyrosines kinases, notamment le récepteur GAS6 (AXL), RET, ROS1, TYR03, MER, le récepteur du facteur des cellules souches (KIT), TRKB, la tyrosine kinase analogue à Fms-3 (FLT3) et TIE-2.

POSOLOGIE

  • La dose recommandée de CABOMETYX est de 60 mg une fois par jour.

CLASSE THERAPEUTIQUE

  • Anti-angiogénique, Inhibiteur de tyrosine kinase

MODE DE PRISE

Les comprimés doivent être avalés entiers, sans les écraser. Il convient d’informer les patients qu’ils ne doivent rien manger au moins 2 heures avant et jusqu’à 1 heure après la prise de CABOMETYX.

INDICATION

CABOMETYX est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome rénal avancé après une thérapie ciblée des récepteurs du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF).

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

Inhibiteurs du CYP3A4 susceptibles d’augmenter les concentrations : la co-administration de puissants inhibiteurs du CYP3A4 (par ex. ritonavir, itraconazole, érythromycine, clarithromycine, jus de pamplemousse) avec le cabozantinib doit être abordée avec prudence.

Inducteurs du CYP3A4 susceptibles de diminuer les concentrations : éviter la coadministration chronique de puissants inducteurs du CYP3A4 (par ex. phénytoïne, carbamazépine, rifampicine, phénobarbital ou préparations à base de plantes contenant du millepertuis [Hypericum perforatum]) avec le cabozantinib.

Inhibiteurs de la MRP2 : L’administration des inhibiteurs de la MRP2 (cyclosporine, efavirenz, emtricitabine) peut entraîner des augmentations des concentrations plasmatiques du cabozantinib.

Substrats de la PGP: il est possible que le cabozantinib ait le potentiel d’augmenter les concentrations plasmatiques des substrats de la P-gp co-administrés. Les sujets doivent être informés d’agir avec prudence quant à la prise de substrats de la P-gp (par ex. fexofénadine, aliskiren, ambrisentan, dabigatran étexilate, digoxine, colchicine, maraviroc, posaconazole, ranolazine, saxagliptin, sitagliptin, talinolol, tolvaptan) pendant qu’ils sont sous cabozantinib.

Medicaments à risque de perforation digestive (AINS)