Anastrozole

Anastrozole


ARIMIDEX ®

MODE D'ACTION

L’anastrozole est un puissant et hautement sélectif inhibiteur non stéroïdien de l'aromatase.

Chez la femme ménopausée, l'estradiol résulte principalement de la conversion, dans les tissus périphériques, de l'androstènedione en estrone via le complexe enzymatique de l'aromatase. L'estrone est ensuite convertie en estradiol. Il a été démontré qu'une réduction du taux d'estradiol circulant avait un effet bénéfique chez la femme atteinte d'un cancer du sein.

Chez la femme ménopausée, l’anastrozole, à raison d'une dose quotidienne de 1 mg, a supprimé de plus de 80% la production de l'estradiol mesuré par une méthode de dosage hautement sensible.

L’anastrozole est dénué de toute activité progestative, androgénique ou estrogénique.

Des doses journalières d'anastrozole jusqu'à 10 mg par jour n’ont eu aucun effet sur la sécrétion de cortisol ou d'aldostérone, mesurée avant ou après test standard de stimulation à l'hormone adréno-cortico-tropique (ACTH). Une supplémentation en corticoïde n’est donc pas nécessaire.

POSOLOGIE

  • Un comprimé de 1 mg par jour

CLASSE THERAPEUTIQUE

  • Hormonothérapie, Inhibiteur enzymatique

MODE DE PRISE

  • Voie orale
  • Surveillance et prise en charge adaptée chez les femmes ostéoporotiques ou à risque d’ostéoporose

INDICATION

  • Cancer du sein avancé à récepteurs hormonaux positifs chez la femme ménopausée
  • Cancer du sein invasif à récepteurs hormonaux positifs à un stade précoce chez la femme ménopausée (traitement adjuvant)
  • Cancer du sein invasif à récepteurs hormonaux positifs à un stade précoce chez la femme ménopausée ayant reçu un traitement adjuvant par le tamoxifène pendant 2 à 3 ans (traitement adjuvant)

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES

L’administration concomitante d’anastrozole avec le tamoxifène ou des traitements contenant des estrogènes doit être évitée car elle est susceptible de diminuer son action pharmacologique