Urologie

Rédigé le 11/01/2022

Un avis écrivez nous: jdfumet@cgfl.fr

VESSIE

LIGNE ETUDE TRAITEMENT CONDITION
localisé KEYNOTE 905  3 bras ; cystectomie seule / cystectomie pembro peri op /  cystectomie pembro +enfortumab vedotin peri op T2-T4a N0M0 ou T1 -T4a N1 M0
localisé GETUG AFU 30 radiotherapie adjuvante haut risque
localisé Bladder sparing RCT +/- atezo non opérable
toute ligne PREPAR Place de l'intervention gériatrique >70ans
L1 ou plus     RLY-4008-101 RLY 4008 échec après thérapie standard, anomalie FGFR2 somatique ou constitutionnelle
1ere ligne EV103 Enfortumab vedotin +/- pembrolizumab inéligible au CDDP, naif de traitement (adjuvant/neoadjuvant autorisés si >12 mois

Maintenance

1ere ligne M+

TALASUR (phase II) Talazoparib+ avélumab


Stade IV, au moins 4 cycles de chimio à base de platine max 6, non progresseur.

Pas de ttt antérieur par PARP ou PDL1/PD1 pour autre cancer

2e ligne et plus THOR Erdafitinib vs chimio FGFR anomalies (transloc ou mutation)
2e ligne et plus MS20-111     ( phase 1 ) : escalade de dose ABBV-637 (anti EGFR) tumeur solide réfractaire et récidivante, après progression ttt soin standard ( chimiothérapie, immunothérapie ou thérapie coblée), overexpression EGFR.
2e ligne et plus GUIDTOREPAIR  olaparib durvalumab tremelimumab (phase 2) mutation sur un gene de la recombinaison homologue 
L2 ou plus AGADIR Atezolizumab + BDB001 +  RT stéréotaxique Au moins 2 lésions, biopsie obligatoire, « réfractaire » aux anti-PD-1/PD-L1 antérieur (=au moins 2 cures, pas de PD d’emblée, puis PD sous anti-PD1/PDL1 ou  <18 semaines de la dernière cure)
toute ligne     NANORAD 2 ( phase 2 randomisée) : WBRT ( 10 fractions) + AGuIX ( 3 injections) versus WBRT ( 10 fractions)  Métastases cérébrales (non leptoméningées), pathologie extracranienne contrôlée
2e ligne et plus PLANETTE (phase 2a) : ceralasertib Mutation ATM avec  ou sans perte de l'expression de la protéine, progression sous ttt antérieur; patient n'ayant aucune option thérapeutique

REIN

LIGNE ETUDE TRAITEMENT CONDITION
localisé/ adjuvant RAMPART (phase III) 3 Bras : surveillance active / durvalumab / durvalumab et tremelimumab

Score de Leibovich de 3 à 11.

Toute ligne PREPAR Place de l'intervention gériatrique >70ans
toute ligne NANORAD 2 (phase 2 randomisée) : WBRT ( 10 fractions) + AGuIX ( 3 injections) versus WBRT ( 10 fractions)  Métastases cérébrales (non leptoméningées), pathologie extracranienne contrôlée
L1 ou plus RLY-4008-101 RLY 4008 (FGFRi) échec après thérapie standard, anomalie FGFR2 somatique ou constitutionnelle
L2 ou plus M20-11     (phase 1) escalade de dose ; ABBV-637 (anti EGFR) tumeur solide réfractaire et récidivante avec overexpression EGFR ayant progressé après soins standards chimio, immunothérapie ou thérapie ciblée,
2e ligne et plus PLANETTE (phase 2a) : ceralasertib Mutation ATM avec  ou sans perte de l'expression de la protéine, progression sous ttt antérieur; patient n'ayant aucune option thérapeutique
2e ligne et plus GUIDTOREPAIR  olaparib durvalumab tremelimumab (phase 2) mutation sur un gene de la recombinaison homologue 

PROSTATE

LIGNE ETUDE TRAITEMENT CONDITION
localisé SHORT radiothérapie hypo fractionnée pelvi prostatique + boost intermediaire defavorabe ou haut risque 
localisé STEREO RML Radiothérapie sur IRM Linac localisé, score de Roach <15%
localisé HYALERC-BT  (phase III) curiethérapie + acide hyaluoronique versus curietherapie + traitement de référence 18 à 80 ans ;score Gleason≤ 7; Score IIEF5 initial ≥ 20/25; pas de ttt antérieur pour le kc prostate
localisé TEMPOS ( phase III) Radiothérapie stereotaxique versus curiethérapie par iode (faible risque selon critères d'Amico) :T1-T2a, PSA<10 ng/ml, Gleason 6 ;ou intermédiaire selon Zumsteg; score >16 à IIEF-6, pas de ttt anti-androgénique en cours
rechute biologique PYTHON Evaluation de la TEP 18F-DCFPyL  
rechute biologique CARLHA RT - HT 6 mois + abiraterone traitement initial par chir exclusive, pN0
Rechute oligométastatique STEREO-OS     (phase III) : traitement  systémique +  radiothérapie stéréotaxique SBRT versus  traitement  systémique sans SBRT 1 à 3 métastases osseuses synchrone irradiables identifiées par TEP-FNa; ttt hormonal debuté un mois avt max inclusion, pas de meta viscerale
adjuvant PEGASUS (EORTC  1414-ROG-GUCG) (phase III) antagoniste GnRH (dégarelix) à long terme + RT  versus agoniste GnRH + RT PSA ≥10 ng/ml; Gleason ≥ 8 cN1, cT3-T4, M0; testostérone ≥ 200 ng/dl
toute ligne NANORAD 2 ( phase 2 randomisée) : WBRT ( 10 fractions) + AGuIX ( 3 injections) versus WBRT ( 10 fractions)  Métastases cérébrales (non leptoméningées), pathologie extracranienne contrôlée
rechute intra prostatique GETUG - AFU 31 ré irradiation par RT stéréo  traitement initial par RT externe
rechute oligo gg OLIGOPELVIS 2 RT haute dose + HT intermittente <5 gg pelvien
rechute oligo métastatique POSTCARD - GETUG P13 RT stéreo +/- durvalumab <5 gg et ou <3 lésion M+
toute ligne PREPAR Place de l'intervention gériatrique >70ans
M+ hormono naif EORTC 1532 ODM 201 vs Agosnite/antagoniste LHRH max 4 lésions M+ (hors visceral), si HT adj : délai > 12 mois necessaire
M+ hormonosensible AMPLITUDE Niraparib + Zytiga vs Zytiga mutation gene HRR, >1an après ttt localisé, post docetaxel si <2mois
M0 ou M+ resistance castration XL 184-315 Cabozantinib + atezolizumab versus hormonothérapie nouvelle génération après 1 seule hormonothérapie de nouvelle génération, chimio antérieure autorisée, maladie viscerale mesurable
M+ résistant à la castration BMS CA 209-7DX (phase 3) Nivolumab/Placebo + Taxotere naïfs de chimiothérapie, 1 ou 2 lignes d'hormonothérapie de nouvelle génération.
M+ résistant à la castration TRITON 3  (phase III randomisée) Rucaparib versus traitement choisi par l'investigateur  CPRCm avec mutation BRCA1/2 ou ATM après progression par un ttt AR de dernière génération; adk mal differencié; pas de ttt antérieur par un inhibiteur de PARP ou de chimio pour le CPRCm; castration chirurgicale ou médicale (testostérone < 1.73 nM)
M+  resistant castration PLANETTE ( phase 2a) : ceralasertib CPRCm;  mutation ATM aves ou sans  perte d'expression de la protéine, ttt antérieur par NAH et au moins un taxane. pas de ttt antérieur par inhibiteur ATR
M+  resistant castration GUIDTOREPAIR  olaparib durvalumab tremelimumab (phase 2) mutation sur un gene de la recombinaison homologue 
BAYER  88- 8223  ( phase IV randomisée) Dichlorure de radium-223 versus abiratérone + prednisone ou enzatulamide CPRCm et CPHSm (méta à prédominance osseuse). L1 par hormonotherapie de nouvelle génération. Après min 2 cycles de docétaxel ou inéligible.
M+  resistant castration RLY-4008-101 RLY 4008     échec après thérapie standard, anomalie FGFR2 somatique ou constitutionnelle