Chimio embolisation intra artérielle : rationnel d’association avec l’immunothérapie

Rédigé le 04/10/2021
Jean David FUMET

La chimioembolisation intra artérielle (TACE) est un des traitements standards des carcinomes hépatocellulaires (CHC). L'immunothérapie a récemment montré son interet dans cette pathologie.

Mais qu'en est il de l'association TACE + immunothérapie ?

Nous présentons aujourd’hui les résultats d’une étude publiée dans JITC. L’objectif était d’évaluer l’action de la TACE sur le système immunitaire en vue d’association TACE + immunothérapie

Au total : 119 patients avec un CHC, opéré ou transplanté, Child Pugh A et BCLC stade A

58 ont bénéficié d’une TACE

Les patients ayant eu une TACE :

  • Moins de Treg et CD8+ PD1+ en intra tumoral que les patients sans TACE.

La présence de Treg intra tumoraux est associée à un risque majoré de récidive tumorale.

Les analyses transcriptomiques montrent une activation de la signature inflammatoire chez les patients qui ont reçu une TACE.

Pas de différence retrouvée au niveau des expressions de chekcpoint immunitaires : PDL1, CTLA4, IDO-1, TIM3 et LAG3

 

En pratique : une publication intéressante qui montre que la TACE entraine une diminution en intra tumoral des Treg et CD8 épuisés, avec une augmentation des signatures inflammatoires.

Ces données renforcent le rationnel d’associer TACE et immunothérapie.