PENELOPE-B : palbociclib en adjuvant pour les RH+/HER2- à haut risque après chimiothérapie néoadjuvante ?

Rédigé le 08/04/2021
Jean David FUMET

Les inhibiteurs de CDK4/6 se sont imposés en 1ere ligne métastatique des tumeurs RH+/HER2-. Devant ces résultats impressionnants, la question de leur positionnement en situation localisée est d’importance.

 

L’étude PENELOPE -B est une étude de phase III qui vient d’être publiée dans JCO

 

La population d’intérêt était les tumeurs RH+/HER2-, traitées par chimiothérapie néo adjuvante et qui présentent une maladie résiduelle dite à « haut risque »

 

Le haut risque était défini par : un score « clinical pathological staging estrogen receptor grading » (CPS-EG) > 3 ou 2 associés à ypN+

Pour rappel le CPS-EG prend en compte le stade initial avant traitement et à la chirurgie, le grade histologique et le taux de RE

Les patientes étaient randomisées entre hormonothérapie seule versus hormonothérapie + 13 mois de palbociclib

 

L’objectif principal : iDFS = invasine Desease Free Survival

 

Au total : 1250 patientes

 

  • Age médian : 49 ans

 

  • 60% de CPS-EG > 3

 

  • >98% de chimiothérapie néo adjuvante par un schéma séquentiel anthracycline-taxane

 

  • 50% anti-aromatase, 33% de pré ménopausée ayant une castration chimique

 

Avec un suivi de 42 mois :

 

  • Pas de bénéfice en iDFS du palbociclib versus placebo : HR = 0,93 (0,74-1,17), p= 0,525
  • L’analyse intermédiaire de l’OS ne semble pas indiquer de bénéfice du palbociclib
  • Le profil de tolérance est satisfaisant avec la toxicité hématologique connue du palbociclib

 

 

En pratique : Cette étude est négative sur son critère de jugement principal. C’est une nouvelle déception sur la place des inhibiteurs de CDK4/6 en situation non métastatique, même avec une sélection des patientes à « haut risque ». Les analyses finales en sous-groupe associées à des données de biomarqueurs moléculaires permettront peut-être d’identifier une sous population d’intérêt.

 

Loibl S, Marmé F, Martin M, et al. Palbociclib for Residual High-Risk Invasive HR-Positive and HER2-Negative Early Breast Cancer-The Penelope-B Trial [published online ahead of print, 2021 Apr 1]. J Clin Oncol. 2021;JCO2003639. doi:10.1200/JCO.20.03639