IPATunity130 : cibler AKT en partenariat avec la chimiothérapie dans les cancers triple négatifs métastatiques (mTNBC) ? promesses non tenues !!!

Rédigé le 14/12/2020
Sylvain LADOIRE

Dans les mTNBC, des altérations de PIK3CA/PTEN/AKT sont présentes dans près de 35% des cas, rendant attractif le ciblage moléculaire de cette voie de transduction du signal lorsqu’elle est activée.

L’essai de phase II LOTUS avait montré un bénéfice en PFS avec l’adjonction d’un inhibiteur d’AKT (Ipatasertib) au paclitaxel en première ligne de traitement des mTNBC, en particulier en cas d’altération moléculaire impliquant PIK3CA/PTEN/AKT.

La phase III qui a suivi, IPATunity130 vient d’être présentée au SABCS virtuel par R Dent : 255 patientes ont été randomisées pour recevoir en première ligne de traitement pour un mTNBC avec altération de PIK3CA/PTEN/AKT, une chimiothérapie par paclitaxel hebdomadaire +/- Ipatasertib associé.

Concernant la PFS (objectif principal : l’étude est négative (6.1 vs 7.4 mo, p=0.9), sans sous groupe de patient présentant un résultat différent. Il en était de même pour le taux de réponse objective, qui était le même dans les 2 bras (35% vs 39%). La tolérance était par ailleurs, sans surprise, plus délicate dans le bras expérimental (avec en particulier plus de diarrhées.

Coup d’arrêt dans le programme de développement de cette stratégie dans les mTNBC.

A suivre, les résultats à venir avec le capivasertib, et les études ancillaires de biomarqueurs pour dire stop ou encore !